Les producteurs

Voici la liste de nos producteurs :

FERME du MONTINOIS

FERME du REY

GAEC VERT CERISE

LA HAUT SUR LA MONTAGNE

- LE COCHON DES PRES DE TARTARAS


 

FERME du MONTINOIS

Thierry et Karine GARDIER

 
68700 ECHALAS
Tél :
thierry@gardier.fr

Où nous  trouver ?

 

 

 

 

produitProduits :

Fromages : frais, sec, demi-sec, faisselle, lait

 

 

Où trouver nos produits ?

 

marche

Structure de circuits courts :
AMAP Vert de Terre
AMAP Aux potes

Marchés

 

 

Notre activité

 

Nous sommes producteurs de fromages de chèvre. Notre exploitation est en polyculture élevage, nous avons 110 chèvres, des vergers avec une production de fruits de saison (cerises, pêches, pommes, poires,  abricots), des prairies et des céréales (orge et blé).

Toute notre production de céréales est destinée à l’alimentation de nos chèvres, le surplus est livré en coopérative. Une partie des prairies est semée en trèfle, luzerne pour l’alimentation au quotidien de nos animaux et pour faire le stock de foin pour l’hiver. Les fruits représentent une toute petite partie de notre activité.

 

Nos produits

 

Le lait produit par nos 110 chèvres est en totalité transformé en fromage. Depuis cette année (2013) nous fabriquons aussi des yaourts de chèvre.

Les types de fromages produits sont les suivants : rigotte, tonnelets, brique, buche, tome, palet, pavé, petit montinois, apéritifs, cervelle des canuts, fromage blanc faisselle, fromages frais aux aromates.

Tous ces fromages sont réalisés au lait cru avec des méthodes traditionnelles (moulage à la louche), salage manuel, nous faisons un caillé lactique  avec nos propres ferments ( pas de ferment du commerce) et nous ajoutons de la présure naturelle . Le caillage a lieu en 24h, et les fromages sont ensuite moulés à la louche dans différentes formes de faisselles, ils restent 24 h en moulage, puis 24h en égouttage et 24h en séchage, les fromages sont ensuite passés en affinage et conservés par la suite en chambre froide.

Les fruits 1er choix sont vendus au marché et le 2ème choix est transformé en jus et nectar par un artisan proche de chez nous, ce qui nous permet de valoriser toutes les catégories fruits.

 

Notre démarche

 

Nous avons choisi de faire un élevage respectueux de l’animal (soin en homéopathie et huiles essentielles, les antibiotiques sont utilisés en cas de force majeure), nous ne dessaisonnons pas notre troupeau, par conséquent il y a une période de l’année ou nous n’avons plus de fromages. Pour la reproduction nous avons 3 boucs qui travaillent de début aout à fin octobre (période des chaleurs pour les chèvres), les chèvres portent 5 mois et les naissances ont lieu en général à partir de fin janvier jusqu’à mi mars.

A partir de mars jusqu’à fin novembre les petits fromages reviennent en AMAP.

 

Notre exploitation

 

La ferme se situe à Echalas, petit village proche de Givors, au début de la zone du parc du Pilat. Nous travaillons en couple sur la ferme, (avec l’aide des parents de Thierry, retraités, mais toujours très actifs). La surface exploitée est de 45 ha répartis entre la production de céréales (25ha), les prairies (15ha) et les vergers (5 ha).

Nos chèvres sont élevées dans un bâtiment ouvert sur un côté (fermé par des filets brises vents l’hiver) pour leur permettre de sortir à leur gré dans les prés. Elles sont nourries uniquement avec ce que nous produisons sur l’exploitation (orge, herbe et foin pour l’hiver). Nous tenons fermement à produire l’alimentation de nos animaux pour deux raisons, tout d’abord l’achat d’aliments est un coût élevé pour la ferme et d’autres parts il est difficile de connaître avec exactitude la composition  des aliments (OGM,..) en produisant nous-mêmes, nous savons ce que nos chèvres mangent.

 

Historique

 

L’exploitation existe depuis bien longtemps, et s’est transmise de génération en génération, avec des modifications au fil de l’année.  Au début, l’élevage caprin était secondaire, il y avait principalement des vaches laitières et des fruits sur la ferme des parents de Thierry. Quand Thierry s’est installé en 1996, il y avait 60 chèvres et petit à petit, nous avons développé cet élevage en abandonnant complètement les vaches laitières. Les fruits étaient avant vendu principalement au marché de gros, mais nous avons orienté l’exploitation en vente directe donc réduit les surfaces. Karine s’est installée en 2000 suite au départ en retraite du père de Thierry. Aujourd’hui tous ce que nous produisons est vendu soit au marché soit en AMAP.

 

Notre motivation

 

La démarche de vendre nos produits en AMAP, est un moyen pour nous d’échanger avec les consommateurs sur nos méthodes, nos produits mais bien au-delà il y a une démarche de confiance qui s’établit. Les AMAPs sont aussi un moyen pour nous de nous dégager du temps de travail sur la ferme et grâce à nos 2 AMAPs nous avons pu supprimer notre marché du mercredi matin.


 

FERME du REY

Pascal et Sylvie NESME

LE REY
69850 SAINT MARTIN EN HAUT
Tél : 08 99 23 41 87
langsy@wanadoo.fr

Où nous  trouver ?

 

 

 

 

produitProduits :

Farine / Transformation : Pains, brioches, biscuits

 

 

Où trouver nos produits ?

 

marche

Structure de circuits courts :
- AMAP Vert de Terre
- Croc’éthic (www.croc-ethic.org)
- Arbralégumes (www.arbralegumes.net)
- Revendeurs pour les marchés
- Pâtisseries et restaurants de la région lyonnaise

 

Notre activité

 

Installés depuis 2001 dans le cadre d’une reprise familiale, l’exploitation compte 10 ha dont plus de 6 ha de labourables, le reste en prairie.

 

Nos produits

 

 - Pains, brioches, sablés, gâteaux de noël, quiches,……

 - Framboises, pommes de terre (pour la cantine scolaire du village)

 - Oignons et poireaux pour les différentes quiches vendues au magasin

 

Notre démarche

 

Les céréales sont produites sans aucun traitement que se soit lors de la pousse, du stockage, ou de la fabrication de la farine

La mouture est faite par un moulin coopératif (structure de 2 personnes)

La farine n’a aucun améliorant, elle est 100% naturelle.

 

Notre exploitation

 

L’exploitation est située sur la commune de St martin en Haut, dans les Monts du Lyonnais à une altitude de 750 m. La ferme est distante de 32kms de Lyon et de 40kms de St Etienne

Les bâtiments de l’exploitation ont été reconditionnés pour accueillir le fournil ainsi que le stockage des céréales.

 

Historique

 

Je me suis installé en 2001, au départ uniquement en petit fruits rouges (fraises, framboises) ; Sylvie cherchant une activité et aimant cuisiner, nous nous sommes décidés à orienter la ferme sur une boulangerie paysanne pour nous permettre de valoriser au mieux notre travail et nos produits.

 

Notre motivation

 

J’ai vu en travaillant pendant des années pour une coopérative le fossé qui c’est creusé entre les producteurs et la Coop sur le sujet de la juste rémunération des fruits. Cette rémunération c’est nous qui la maîtrisons dans la vente directe.


 

GAEC VERT CERISE

Eric Carra et Véronique Renardfleur

LES GRANDES FLACHES
69510 RONTALON
Tél : 04 78 48 99 44
ecarra.rontalon@free.fr

Où nous  trouver ?

 

 

 

 

produitProduits :

Fruits et légumes / Jus de fruits

 

 

Où trouver nos produits ?

 

marche

Marchés :

- place Carnot, Lyon 2, les mercredis après midi de 16 h à 19 h

- rue de Cuzieu, la Gravière, à Sainte Foy les Lyon, les vendredis de 16 h à 19h

- AMAP Vert de Terre

 

 

Notre activité

 

Notre exploitation compte 3,5 ha de fruits et environ 3 ha de légumes dont 1,5 ha de pomme de terre; et une dizaine d’hectares de céréales.
Les fruits, légumes et petits fruits sont variés de façon à approvisionner 3 marchés hebdomadaires tout au long de la saison. Une partie des pommes de terre est vendue en demi gros, et les céréales sont livrées à une coopérative.

 

Nos produits

 

Fruits :champs

* les gros fruits : pommes , poires, pêches , abricots,

* les fruits rouges : cerises, framboise, fraises dont la majorité en Mara des bois

Légumes :

* salades : batavias, chêne, laitues, rougette, reine des glaces, mâche, frisée , scarole, chicorée, roquette,

* légumes de saison : choux, épinard, blette, tomates, tomates anciennes, aubergines, poireaux, navets, carottes, courgettes, courge, cardons, radis noir …

* légumes primeurs : pomme de terre nouvelle, carotte nouvelle, oignons frais, navet nouveau, radis

* pomme de terre : chair ferme et de consommation

 

 

Notre démarche

 

Toutes nos cultures sont conduites de façon raisonnée avec beaucoup d’apport de matière organique (fumier : échange paille contre fumier avec un éleveur). Pour les légumes, les traitements sont exceptionnels, et pour les fruits, ils sont faits en fonction des observations sur les vergers, et de la climatologie. Tous les vergers sont enherbés, et les parcelles en légumes et pomme de terre sont en rotation avec des céréales et des engrais verts.

 

Notre exploitation

 

Notre exploitation est située dans les coteaux du lyonnais avec un siège d’exploitation à Rontalon (550 m d’altitude), où se trouvent les bâtiments de stockage et de conditionnement. Une autre partie de l’exploitation est située sur la commune de Saint Laurent d’Agny, avec un dépôt et une grande partie des vergers.

Arboriculture• fraise (50% en mara des bois sur 6 mois de l’année)• framboise de juin à novembre• cerise, c’est aussi un produit phare, elle est produite de fin mai à début août, nous avons une quinzaine de variétés situées à différentes altitudes et exposition de terrain.• Pêches : une vingtaine de variétés étalées sur deux mois et demi de production.• Poires : trois variétés

• Pommes :12 variétés, la récolte est étalée sur deux mois et demi, et la vente sur onze mois

• Abricots : 6 variétés, pour un mois et demi de production.

• Prunes : 4 variétés

Maraîchage• Salades : batavia, f. de chêne, laitue, rougette, reine des glaces, mâche , frisée, scarole, chicorée, roquette• légumes de saisons• légumes primeurs• pommes de terre, à chair ferme et de consommation 

Céréales

• production d’orge, blé, triticale, sorgho.

• Abricots : 6 variétés, pour un mois et demi de production.

• Prunes : 4 variétés

Historique

 

L’exploitation a été crée en 1983 par l’achat de terrains (5 ha) et la construction d’un petit bâtiment. Elle a évoluée au fil des années pour arriver aujourd’hui à environ 20 ha, avec la construction récente d’un bâtiment fonctionnel. Au début, l’exploitation faisait de la vente en gros de seulement quelques produits, jusqu’au milieu des années 90. Ensuite nous avons commencé par un marché pour arriver à 3 marchés en 2001, avec encore un peu de vente en gros jusqu’en 2008. Aujourd’hui l’exploitation produit pour 2 marchés et une AMAP.

 

 

Notre motivation

 

Quand nous sommes rentrés dans l’APF, nous étions motivés par la création de marchés de producteurs. Aujourd’hui, nous avons pris la mesure de la difficulté de coller à la charte, qui nous impose de ne vendre que ce que l’on produit, mais nous nous rendons mieux compte de ce que nous apporte cette charte, en termes de reconnaissance par les consommateurs, et également en terme de transparence sur les produits que nous vendons.


 

LA HAUT SUR LA MONTAGNE

Marc et Anne GUYOT

Saint Andre la Côte
69440 SAINT ANDRE LA cOTE
nanou.guyot@laposte.net

Où nous  trouver ?

 

 

 

 

produitProduits :

Oeufs / Transformations : Sirops, confitures, sorbets, coulis

 

 

Où trouver nos produits ?

 

marche

Œufs
- Magasins de producteurs :
« Grain de Ferme » à La Tour de Salvagny
« la Ferme Lyonnaise » à Craponne- AMAP :
Vert de Terre à Villeurbanne
Fruits (frais)
en frais à la coopérative Sicoly.Fruits (transformés)- Vente directe à la ferme
- Magasins de producteurs
« Grain de Ferme » à La Tour de Salvagny,
« La Ferme des Trois Monts » à Feurs)
la plateforme « @ 2 pas de champs »
Foires / épiceries locales.
- AMAP :
Vert de Terre à VilleurbanneLégumes (en frais et transformés)
- Magasins de producteurs :
« Grain de Ferme » à La Tour de Salvagny

 

 

 

 

 

Notre activité

 

enfantsNotre exploitation compte 0,6 ha pour les poules, environ 2 ha de fruits rouges dont 0,3 ha de légumes. Les fruits sont vendus frais ou transformés en sorbet, sirop, coulis, jus, confiture et pâte de fruits (etc…). Les légumes sont vendus en frais et une partie est transformée en velouté ou en conserves.

L’accueil à la ferme : nous avons mis en place plusieurs activités agrotouristiques :
- ferme pédagogique accueillant les écoles et les centres aérés,
- goûter à la ferme pour les familles et les groupes,
- salle hors-sac pour les saisonniers, les cyclistes…,
- chambres d’hôtes accueillant des personnes du monde entier.

 

 

 

Nos produits

 

cuisineLes poules pondeuses : nos 550 poules (800 en 2010) disposent de 6000 m² de parcours en plein air (sauf l’hiver où elles sont à l’abri du froid).

Les fruits : nous produisons des framboises, fraises, myrtilles, groseilles, cassis et d’autres fruits sur une surface d’environ 2 hectares.
Les fruits sont transformés en sorbet, sirop, coulis, jus, confiture et pâte de fruits (etc…) sur place et dans l’atelier de transformation collectif Désifruit.

Les légumes : nous produisons des petits pois, courgettes, haricots, oignons, échalotes et plantes aromatiques sur une surface de 3000 m². Nous plantons ces légumes chez Dominique VIANNEY à Chaussan, sur une parcelle un peu éloignée de notre ferme, mais qui présente pour nous deux intérêts :
- elle abrite des insectes adaptés aux cultures (pas d’utilisation de désherbant, ni de lâcher d’auxilliaires nécessaires).
- Dominique nous a appris beaucoup sur les techniques de maraîchage.
Nous transformons une partie des légumes (le surplus l’été) en velouté ou en conserves à Désifruit.

 

 

 

Notre démarche

 

Pour l’alimentation des poules, nous achetons des tourteaux de soja et de maïs chez un fournisseur extérieur tracé sans OGM, et un voisin nous fournit en céréales. Puis nous réalisons nous-même le mélange sur place. Les poules sont soignées uniquement par homéopathie, ce qui fonctionne très bien.

Nous n’utilisons aucun désherbant grâce aux bâches au sol. Pour lutter contre les prédateurs, nous effectuons des lâchers d’insectes auxiliaires pour les fruits; nous utilisons des insecticides que très exceptionnellement, quand on n’arrive pas à trouver une solution de manière naturelle. Pour la transformation des fruits, nous utilisons uniquement des produits naturels (aucun conservateur ou colorant). Et nous souhaitons à terme nous fournir en sucre certifié en commerce équitable biologique.

 

Notre exploitation

 

La ferme est sur la commune de Saint André la Côte dans les Monts du Lyonnais, au pied du Signal, un petit sommet de 937 mètres d’altitude. Nous sommes en pleine nature à environ 35 minutes de Lyon. Nous avons au total 3,1 hectares de terrain pentus, où poussent petits fruits, légumes et plantes aromatiques sur un sol sableux, très riche en humus et drainant.

Les bâtiments et le matériel : nous disposons d’une pièce d’accueil, d’un atelier de transformation, d’un lieu de stockage et d’un poulailler. Nous possédons un tracteur et de nombreux sécateurs ; le reste du matériel est utilisé en commun avec d’autres agriculteurs.

 

Historique

 

• Hiver 2003 à début 2005 : Plantation de cultures pérennes.
• Février 2005 : Nous nous installons en couple avec Anne Guyot, ma compagne. Nous produisons alors des fraises et framboises, vendues uniquement à la coopérative Sicoly. Nous avons un atelier de transformation sur place, qui nous permet de vendre des produits transformés lors des goûters.
• 2006 : Nous avons un projet de magasin de producteurs et d’atelier collectif de transformation.
• 2007 : Nous recherchons un associé. Nous orientons la ferme en vente directe : on rentre en dépôt vendeur dans un magasin de producteur. Nous préparons un atelier poules pondeuses.
• 2008 : Nous adhérons à la plateforme de vente de panier par internet « @ 2 pas des champs ». Ouverture du magasin de producteur « Grain du ferme ». En mai 2008, on s’associe à Patrick Chevillard, et nous commençons l’activité de ferme pédagogique en juin/juillet. Nous mettons également en place la production de légumes. En décembre 2008, on met des oeufs en dépôt/vente à « la Ferme Lyonnaise ».
• Janvier 2009 : Nous nous retirons de la coopérative Sicoly en tant qu’adhérant.

 

 

Notre motivation

 


 

LE COCHON DES PRES DE TARTARAS

 

 

Où trouver nos produits ?

 

Notre activité

Nous élevons des cochons en plein air intégral, ils naissent et grandissent sur la ferme, sont transformés par nos soins. Nous développons notre ferme dans le souci de pratiquer une agriculture durable, en harmonie avec l’environnement naturel, dans le respect du bien-être des animaux.

Nous cherchons à faire des produits de qualité, que nous vendons en direct, principalement sous forme de colis de viande via des AMAPs (Associations pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne). Nous élevons sur la ferme deux races différentes de cochons : des cochons roses (race large white landrace) et des cochons noirs (métisses gascon), nous proposons ainsi des colis de viande de ces 2 types de cochons.

 

Nos produits

- Charcuterie au détail

* Colis mixte de viande de cochon rose (sous vide) : environ 30% de rôti, 30% de côtes de porc, 30% de saucisses et 10% de pâté de campagne : 14 €/kg.

* Colis à 35 € (2,5 kg),

* Colis à 50 € (3,6 kg)

* Colis à 70 € (5 kg)

* Colis mixte de viande de cochon noir (métisse gascon) : même composition : 15,50 €/kg.

* Colis à 35 € (2,3 kg),

* Colis à 50 € (3,2 kg)

* Colis à 70 € (4,5 kg)

* Colis de saucisses type Toulouse (sous vide) : 13 €/kg. Colis à 30 € (2,3 kg)

Remarques importantes : la composition des colis est indicative. Les proportions peuvent varier jusqu’à 10% en plus ou moins de chaque composant. La présence de pâté n’est pas garantie dans chaque colis.

De plus, si nos commandes en cochon noir sont insuffisantes et ne nous permettent pas de valoriser un cochon entier, nous nous réservons la possibilité de remplacer un colis de cochon noir par un colis de cochon rose de valeur équivalente.

Notre ferme est certifiée AB depuis 2013, mais nos produits finis (viande, charcuterie) n’étaient pas certifiés du fait que l’abattoir n’avait pas encore la certification. C’est maintenant chose faite, depuis ce mois d’août. Nos produits finis porteront maintenant le logo AB. Cette dernière certification est a l’origine de l’augmentation de tarifs d’octobre 2016 (+0,50 €/kg). Nous avons fait le choix de privilégier la vente de colis. La vente au détail (exemple rôti, côtes) a augmenté de 1€/kg.

 

Notre démarche

La vente directe

Par la vente directe, nous cherchons à valoriser notre mode d’élevage exigeant, à communiquer avec les clients notre façon de travailler, nos engagements. Nous souhaitons présenter nos produits, expliquer nos choix, recréer du lien entre les consommateurs et la production agricole. Nous souhaitons donc être présents aux distributions pour que les acheteurs sachent quels sont les produits qu’ils achètent.

 

Notre exploitation

 

Nous avons maintenant 18 truies, contre une douzaine l’année dernière : il y a donc plus de naissances, nous avons augmenté les ventes de porcelets pour d’autres éleveurs bio qui veulent se concentrer sur l’engraissement et la transformation. Nous visons 20 à 22 truies sur la ferme. Notre enjeu est maintenant d’optimiser l’organisation du travail, d’imaginer de nouveaux équilibres dans ce nouveau volume d’activité.

Le mois de juillet est le mois des moissons : nous avons récolté nos céréales (blé, orge…) qui sont la base de l’aliment de nos cochons. Le climat à Tartaras a été favorable cette année, ce qui nous a permis de remplir nos cellules, en complétant notre production avec celle de 2 voisins qui nous vendent leurs céréales (ils sont également certifiés agriculture biologique). Mais dans notre projet de développement de la ferme, nous sommes à la recherche de surfaces complémentaires nous permettant d’être plus autonomes dans la production de l’alimentation de nos cochons.

Depuis le mois de mars, Gauthier Ricordeau a rejoint la ferme, en stage de préparation à une future association. La ferme deviendra un GAEC (groupement agricole d’exploitation en commun) en 2017. Gauthier travaillait auparavant pour l’association Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières, dans le domaine du développement agricole notamment à Madagascar, en Haïti et au Togo.

Nous faisons donc actuellement évoluer la ferme, tout en gardant les mêmes méthodes de travail, la même structure globale, et le même esprit, pour qu’elle permette à 2 personnes de vivre de l’activité en 2017.

 

Historique

 

Notre motivation